Prochaine dédicace :
Le festival Scorfel
les 17 & 18 octobre 2020
à Lannion ! :)
Vous pouvez facilement aider
et remercier l'auteur de ce site !
Il vous suffit de…

Pétale de Lotus en écolière romantique

Posté le jeudi 15 juillet 2004 à 1 h 52 min dans la catégorie « Croquis » par Bruno Bellamy.

Page initialement publiée le 04/07/2001
À l’origine (le 4 juillet 2001, soit il y a maintenant trois ans…), le présent site était en fait une sous-rubrique « croquis de la semaine » au sein de la rubrique « bellaminettes » de mon site perso.
Au bout d’un moment, l’idée a germé d’aborder ce projet sous l’angle BD, ce qui a donné la première page du présent site ShowerGate, la première série de croquis restant sur mon site, en attendant d’être remise en forme (ce qui ne veut pas dire que les aventures de Ludivine et de son rideau de douche interdimensionnel soient vouées à l’abandon, nous y reviendrons)… Et puis avec le (manque de) temps, je suis revenu sur ShowerGate à une formule du type « croquis de la semaine » pendant que, paradoxalement, les premiers croquis à l’origine de ce projet restaient invisibles.
Je me suis finalement décidé à les réintégrer sur ShowerGate, suite notamment aux demandes de gens qui regrettaient (avec raison, je crois) que ces données soient devenues inaccessibles. Le problème, c’est qu’il était devenu difficile de les incorporer à leur place tout indiquée chronologiquement, avant la page 1 de ShowerGate, où elles auraient en outre pu échapper à l’attention des nouveaux venus. J’ai opté pour la solution de facilité en les ajoutant à la suite. Ainsi, elles remplissent au moins une fonction de semi-nouveauté… 😉
Ce que vous voyez ici est donc vieux de trois ans par rapport à la date annoncée en tête de page, mais comme cela n’intervient pas dans l’histoire de ShowerGate, je doute que cela pose le moindre souci… 😉

Le courrier du coeur Il fallait traiter le thème de la rentrée, et j’avais donc choisi de l’habiller avec un uniforme d’écolière façon « seira », comme les collégiennes japonaises. J’ai pris mon gros carnet de croquis à spirales, mon porte-mine, et j’ai attaqué sans réfléchir…
Je l’imaginais assez bien assise dans la cour de l’école, sans doute lisant une lettre de son amoureux (c’était pour illustrer la rubrique courrier de Lotus Noir, donc il fallait qu’il y ait une lettre ouverte dans le dessin). Et puis ben je ne sais pas, sans doute un peu de nostalgie, voilà que ce dessin a pris une tournure quelque peu romantique…
Surtout -coup de bol!- dès le départ le personnage était à peu près bien construit : j’avais pris soin de suivre une perspective qui rendrait bien compte du fait qu’elle était assise par terre. La position des pieds au sol, du cartable, et de la minijupe qui, en plus, « tombe » à peu près bien, sont cohérentes par rapport au plan du sol.
Du coup, je n’ai même pas eu besoin de retourner le dessin pour le retravailler à l’envers, avec la table lumineuse, comme je le fais souvent : il m’a suffit de préciser les traits des vêtements, et de gommer ici et là ce qui dépasse… On distingue encore quelques traits de construction (la ligne de symétrie dans le décolleté, le profil du bras à travers la manche gauche), mais dans l’ensemble cette esquisse est arrivée à un stade assez clean.
J’ai résisté à la tentation de laisser voir sa petite culotte : la position des jambes permettait qu’on ne la voit pas, et j’avais envie que ce dessin garde une ambiance douce et romantique. Ça n’empêche bien sûr qu’il soit gentiment sexy, mais il me semble qu’au final il a gardé l’esprit que je voulais lui donner au départ…

Laisser un commentaire :