BD numérique

Posté le mardi 21 décembre 2010 à 11 h 51 min dans la catégorie « BD, Couleur, Oldies » par Bruno Bellamy.

Il est beaucoup question de BD numérique, ces derniers temps.

Laissez-moi vous montrer ce qui se faisait dans ce domaine, en… 1986 !

Coussin & Confiture : Bisou Basic

Bon, OK, la résolution est pas terrible, mais j’avais que 320 X 240 pixels pour dessiner ça, en 16 couleurs parmi 512, sur un Atari 520 ST, et évidemment tout à la souris (pas de tablette graphique, à l’époque).
Fallait s’accrocher…

Ici, bien sûr, la page a été recomposée avec trois images faites séparément, et agrandies au double de la résolution d’origine (d’où les gros pixels, mais c’est ce qui fait tout le charme de la chose).

C’est paru dans ST Magazine, en un temps que les moins de vingt ans ne peuvent, et pour cause, pas connaître. 😉

NB : et pour les amateurs de paléontologie médiatique, le scénario est une parodie d’une pub TV de l’époque pour la purée Mousline, elle-même inspirée de « la Belle et la Bête » (le film de Jean Cocteau). Bon, j’avoue, j’étais un peu amoureux de la jolie princesse…:blush:


7 commentaires pour « BD numérique » :

  1. c-dric a dit :

    J’adore… j’avais un 520ST à l’époque… ça ne me rajeuni pas !

  2. Ma Semaine En Image a dit :

    Trop fort! j’ai aussi fait partie du club des Atariens et vraiment accroc avec ça. Il faut que je cherche un peu dans mes archives mais je vais tâcher de retrouver un collector que je te ferais parvenir.

  3. Fabrice a dit :

    Moi aussi j’avais mon STF et grand lecteur de Joystick Hebdo…

  4. Silvain a dit :

    Un truc comme ça ?
    http://www.youtube.com/watch?v=eik7_MTS3wc

    (Atariste, moi aussi)

  5. nicolas a dit :

    taratata !
    l’excuse des 16 couleurs vaut pas, il y avait spectrum 512 a l’epoque qui permettait de simuler bien plus de couleurs… devinez combien !

    ;op

    ps: moi j’avais un 1024 ST héhéhé

  6. Bruno Bellamy a dit :

    Tarazimboum ! Bah oui, je sais bien, c’est même moi qui en avais fait un test complet dans ST Mag, de Spectrum 512 (j’écrivais tous les articles de test sur les logiciels de graphisme, 2D et 3D). Seulement si mes souvenirs sont bons 1) ces BD (oui, y’en a d’autres, et je vous les infligerai peut-être, si vous n’êtes pas sages, ça vous apprendra) sont parues bien avant Spectrum 512 et 2) c’était compliqué à utiliser. Neochrome et Degas Elite étaient autrement plus pratiques, et le fait qu’ils permettaient de créer des images qui étaient encodées de façon « standard » et donc faciles à réutiliser (notamment dans des applications développées en GFA Basic) jouait grandement en faveur de la palette de couleurs « normale ».
    En outre, mine de rien, 16 couleurs sur 512, ça semblait en fait largement suffisant pour pas mal de choses, à l’époque. Maintenant, on n’imagine même pas faire autre chose que du 24bits en super haute définition, alors qu’à la fin des années 80, avoir un peu de couleur c’était déjà balèze. 🙂

    PS : j’ai bossé au tout début sur un 520ST et j’ai ensuite fait l’acquisition d’un 1024STe, plus un incroyable disque dur de… 20Mo ! Wouaaaah, carrément, trop fort. 🙂

  7. Marius Nightmare a dit :

    Ah que de bonnes heures passées sur Atari, ces images sont pleines de charmes ^^

Laisser un commentaire :