Prochaine dédicace :
Le festival Scorfel
les 17 & 18 octobre 2020
à Lannion ! :)
Vous pouvez facilement aider
et remercier l'auteur de ce site !
Il vous suffit de…

La couverture d'Animonde :

Un peu de douceur dans le monde du JDR

Casus Belli rééditait Animonde, ce jeu atypique, qui avait connu un certain succès dans les pages du magazine...

Couverture Animonde

Didier Guiserix avait bien aimé mon style de dessin lorsque je lui avais présenté mes travaux pour la première fois, mais le côté assez "gentil" de mes réalisations l'avait -dans un premier temps, du moins- laissé dubitatif quant à la pertinence de les exploiter dans les pages d'un magazine qui traitait quand même souvent d'univers guerriers et sauvages, où il semblait a priori peu évident de confronter la douceur angélique des bellaminettes et la cruauté parfois violente des créatures ténébreuses voire ensorcelées de la plupart des univers de JDR...

Quant un article parut sur Animonde, univers extrêmement sympathique, peuplé d'humains qui n'aspirent qu'à la paix et au bonheur, et vivent en harmonie avec la nature, entretenant notamment avec divers animaux, aux propriétés souvent assez rigolotes, une relation de symbiose digne des idéaux baba-cool les plus hallucinatoires (les bijoux vivants et animaux vêtements dont la bellaminette ci-dessus est parée sont assez typiques), il lui sembla que mes petits dessins pourraient faire l'affaire...

...en fait, non seulement cela fit l'affaire, mais il semble que le résultat fut assez populaire auprès des lecteurs pour que ma collaboration avec le magazine y gagne largement en crédit.

Comme ces petits dessins avaient laissé un bon souvenir, dans l'esprit des lecteurs comme dans celui de la rédaction, lorsqu'il fut question de rééditer le jeu sous la bannière de Casus, on fit assez logiquement appel à moi pour assurer la couverture.

La tâche me semblant ardue (une couverture, c'est toujours très intimidant), j'appelai à l'aide mon ami et acolyte David Cochard, qui lui aussi a commis -entre autres choses- pas mal d'illustrations pour Casus Belli. Après avoir soumis une esquisse qui fut approuvée, nous nous mîmes au travail, littéralement à quatre mains, sur ce dessin assez compliqué...

Je me suis occupé plus spécialement de la bellaminette de premier plan, et David a assuré la rude tâche de créer et d'exécuter la très complexe et très animée scène d'arrière-plan. J'aime beaucoup ses champignons multicolores, je trouve qu'ils apportent une ambiance quelque peu psychotrope qui convient très bien à la scène... :)

Vous pouvez retrouver les travaux de David Cochard sur son site perso.