Prochaine dédicace :
Salon Fantatsique
à Paris
du 2 au 4 nov. 2018 :)
Vous pouvez facilement aider
et remercier l'auteur de ce site !
Il vous suffit de…

Pas de bellaminettes
pour les sites "optimisés pour IE"

Parmi les cas que j'exclus de ceux où j'accorde le droit d'exposer, sur un site web personnel, des images dont je suis l'auteur, figure maintenant celui des sites qui s'annoncent comme "optimisés pour Internet Explorer".

En tant qu'auteur de mes dessins, et par conséquent seul habilité à accorder ou non le droit de reproduire et d'exposer ces oeuvres, si j'accorde un tel droit (que -rappelons-le- la loi, par défaut, refuse), c'est au nom de la liberté. Parce que j'apprécie qu'on apprécie mon travail, et que dans la mesure où les utilisations qui sont faites de mes dessins sur des sites personnels sont raisonnables, respectueuses, et ne constituent ni un manque à gagner ni une quelconque forme de concurrence aux exploitations commerciales légitimes de mes travaux (je rappelle quand même que c'est grâce à cela que je gagne ma vie), je ne vois aucune raison d'empêcher que des bellaminettes viennent égayer les pages de ceux qui veulent faire partager leurs goûts pour les belles choses, et que je remercie au passage pour l'amitié qu'ils me témoignent ainsi. :)

En revanche, j'estime que c'est par ignorance, par paresse, ou par maladresse, que beaucoup de webmasters, en affichant sur leur homepage que la visite de leur site serait, supposément, réservée à ceux qui utilisent IE. Il n'est en effet vraiment pas difficile de faire un site qui respecte suffisamment les standards du W3C pour qu'il soit visitable par n'importe quel navigateur, et il me semble d'ailleurs illégitime de procéder autrement, tant il est vrai que ce qui compte c'est avant tout le contenu, et non je ne sais quelles astuces high-tech, surtout si celles-ci empêchent l'accès au dit contenu, pour de mauvaises raisons. L'idée qui est à l'origine du world wide web est une idée belle, universelle, et qui met en avant la liberté de tous, et partout, de s'exprimer et de trouver de l'information, sur un réseau dont les seules limites sont celles de l'imagination et de la bonne volonté des internautes.

Je ne vois aucune bonne raison de limiter l'accès d'un site web à un certain navigateur. Absolument aucune...

Imaginez-vous une route où vous n'auriez le droit de rouler qu'avec une Peugeot ? Les routes sont faites pour les voitures, toutes les voitures... Ce serait insensé d'admettre l'idée qu'avec une Renault ou une Citroën vous soyez obligé de choisir un autre itinéraire !

Qui plus est, dans les faits, bien souvent, les sites "optimisés pour IE" se visitent sans souci avec d'autres navigateurs... Et ne parlons pas ici de Netscape. On me rétorque en effet souvent qu'Internet Explorer est tout de même mieux que Netscape. L'époque est loin où il semblait bien n'y avoir que deux navigateurs au monde... Des outils libres et gratuits tels que Mozilla (dont j'ai d'ailleurs dessiné le logo pour la version française) sont aisément téléchargeables, et il en existe bien d'autres.

Et d'abord, comment peut-on appeler "optimisation" ce qui n'est finalement qu'une limitation ? Ca n'a pas de sens... Un site vraiment optimisé ce serait un site qui favorise vraiment tous les navigateurs, et non un site qui en privilégie un au détriment des autres.

"La plupart des gens utilisent IE", me rétorque-t-on... Et alors ? C'est leur choix. Je respecte leur liberté. Mais je ne vois aucune raison d'empêcher ceux qui utilisent d'autres navigateurs d'accéder à ces sites. Ou de leur laisser croire qu'ils n'en profiteront pas bien avec un autre navigateur.

De plus, dans la quasi-totalité des cas, ce choix limitatif n'est pas cohérent. On pourrait imaginer que le site de Microsoft soit "optimisé pour IE". Qui serait mieux placé pour faire la pub -même pour de mauvaises raisons- pour le navigateur de Microsoft ? Eh bien ce n'est même pas le cas !
Alors pourquoi limiter à IE des sites qui n'ont rien à voir avec Microsoft ? Des sites sur le graphisme, sur la géographie, sur les jeux de rôle, sur les mangas, des sites d'artistes, des sites de fans, des blogs, des portails... Quel peut bien être le rapport spécifique avec Internet Explorer qui justifierait d'en restreindre l'accès aux seuls utilisateurs de ce navigateur là ?

Il y a plus grave...

En faisant ainsi la publicité du navigateur web de Microsoft, les webmasters de sites "optimisés pour IE" apportent leur aide complaisante à une société qui renforce chaque jour son monopole par des procédés qui, rappelons-le, quels que soient les accords, les reports, les lenteurs et les confusions, ont été clairement, aux USA comme en Europe, reconnus illégaux.

D'aucun continuent à penser que le rejet des logiciels de Microsoft, notamment par les défenseurs des Logiciels Libres, n'est qu'une manifestation de jalousie ou, pire encore, de paranoïa, face au "succès" de l'entreprise créée par Bill Gates.

Ils ne semblent pas bien réaliser, je crois, que les méthodes employées par Microsoft pour imposer son navigateur web, non seulement sont illégales, mais de plus représentent un réel danger. Je ne parle même pas des failles de sécurité : les gens qui s'y exposent continuent à les mépriser, jusqu'au jour où leur machine se retrouve infestée par un virus qu'aucun autre navigateur digne de ce nom n'aurait laissé s'installer, tant pis pour eux...
Parlons plutôt de la menace qui plane sur le Réseau des réseaux lui-même... Une devinette : quel pourrait être un plus grand pouvoir que celui d'un chef d'état, d'un chef de guerre, ou encore du plus riche de tous les milliardaires ? Facile : c'est le pouvoir de celui qui contrôle l'Information !

Personne, me direz-vous, ne possède un tel pouvoir... Une telle personne serait, virtuellement, "maître du monde", mais cela ne se peut pas.

Ignorez-vous que toutes sortes de petites portes secrètes (celles-là même qui servent, par exemple, aux concepteurs de virus qui exploitent les failles de sécurité de IE précédemment mentionnées) sont camouflées dans Internet Explorer et permettent, par exemple, d'intégrer des liens publicitaires lors de l'affichage des pages de sites dont le code source est pourtant dépourvu ?

Le navigateur web est par excellence la porte d'accès au seul véritable réseau mondial d'information, la seule authentique source de pluralité et de diversité culturelle. Songez à ce qu'il est possible de faire, en matière de filtrage, surtout si l'on croit représenter la "seule vraie civilisation", et que l'on pense agir "pour la bonne cause", pour le bien de l'humanité (ce dont tous les tyrans ont toujours été convaincus), si l'on est propriétaire du code source (fermé, bien sûr) du moyen d'accès le plus répandu à de telles ressources...

...et qu'adviendra-t-il le jour où, par mollesse, par insouciance, par crédulité, nous aurons effectivement remis à Microsoft, en laissant Internet Explorer s'imposer comme seul et unique navigateur web, les clés du monde, le plus grand pouvoir qu'un tyran puisse espérer ? Un tel danger, et les absurdités qui y mènent, est fort bien exposé par Roberto Di Cosmo dans son livre "Le hold-up planétaire".

Je sais très bien que refuser qu'on expose mes images sur des sites web qui se disent "optimisés pour IE" n'est qu'une petite et dérisoire goutte d'eau dans l'océan de l'information. Je devine que ce choix en fera rire plus d'un. Je me doute que cela n'aura, très probablement, aucune conséquence mesurable. Mais j'affirme que c'est un choix, et que je le fais pour moi, par fidélité envers mes convictions, toutes ridicules qu'elles puissent paraître.

En tant que partisan des Logiciels Libres, et défenseur -à travers mes dessins, mes histoires, mes propos- de la liberté de penser et de s'exprimer, et de reconnaître à tous, sans discrimination, la liberté, l'égalité et la fraternité qui, je crois, sont aussi les valeurs fondatrices de l'Internet, je ne souhaite forcer personne à penser ou agir comme moi, mais je revendique le droit de ne pas participer à une action qui va, ou risque d'aller, à l'encontre de mes convictions.

À dater de ce jour (16/04/2004), donc, je refuse que des images dont je suis l'auteur soient reproduites et exposées, sur des sites web "optimisés pour IE". Qu'on se le dise. Et qui m'aime (ou, du moins, aime les bellaminettes ;)) me suive...